Cannes Pêche

Cannes Pêche

Pêche en dérive

Ah !!! la pêche en dérive

 

 La petite dérive

 Quand je dit petite dérive, c’ est uniquement, pour le poisson de roche. mai on peut, rencontrer, de belle pièces. elle se pratique, à quelque centaines de mètres du bord. Disons un demie mille,  jusqu’ au limite des bancs rocheux. mais on peut aussi, dériver dans les bancs de sable, les gravières, ou des herbiers, et aller plus loin.

Mais avant, une petite explication, s’ impose sur la dérive. elle est due, soit par le courant, soit par le vent, et les deux peut s’ allier, ou par foi s’ opposer.

Dérive nulle, ni courant ni vent, (mer d huile ) on pêche, oui mais sans conviction, le bateau est planté la, il ne bouge pas, bref ce n est pas idéal, pour nous qui voulons, aller à la rencontre du poisson.

Dériver, suivant le vent, l’idéal c est la petite brise, si plus fort faut réduire.

Dériver, suivant le courant, l’ idéal il faut qu il soit léger, la aussi plus fort faut réduire .

Il peut être.

Du large vers le bord

Du bord vers le large

De droite vers la gauche

De la gauche vers la droite

Ceci est valable, pour les trois pêches.

 

Cannes

 

Pour cette petite dérive, ont utilise des cannes, simple d'environ 2 m 40 à 3m avec scion pas trop souple et pas trop raide pouvant recevoir jusqu a 100 grammes voir plus , avec des moulinets. La, pas la peine d avoir, des cannes, et des moulinets, hors de prix. Ces moulinets, seront remplis, de fil nylon de 30/100 a 40/100. se terminant, par un émerillon agrafe.

 

Bien sur il faut un bas de ligne

 

Le bas de ligne, fil de 25/100 ou 30/100. auquel je fait, deux ou trois nœuds de potence, avec grande boucle, dont je coupe le fil du bas.

mais on peut aussi, utiliser des clipots ,ou mettre un plomb olive émerillon agrafe et bas de ligne.

 

Voir dessin et photo


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                          dessin 1                                dessin 2

    

 

 

  

 

   

 

 

 

 

 

 

 

   

Empile du bas

Hameçon de 1, 2 ou 4

Empiles du ht

Hameçons de 6,8,10 à + si vous avez une bonne vue

.

Pour le plombage:

C'est à mettre, suivant la force de la dérive. Un plombage de 40 à 60 à 100 grammes, suivant la vitesse de déplacement du bateau, pour réduire la dérive, on emploiera d'autres moyens. En ce qui concerne le plombage, vous pouvez aussi mettre, des boulons, écrous, maillons de chaîne, ou deux ou trois maillons. selon le poids, que votre canne, peut supporter. Y compris, la force de la dérive. bien sur c’ est lests, doivent être en fer. pour ces dérives, on ne touche pas le fond. Mais vous pouvez, utiliser des cassants, si toute fois, vous l’accrocheriez .

 

Pour les appâts

Là, pour cette pêche, il ne faut pas vous ruiner. Demie dure et dure, ou même des limaçons, ramasser sur des herbes, c'est largement suffisant. Pour les deux avançons du haut, pour celui du bas, mettre un appât plus gros. demie sardine, amande, bulot, petite sèche, lamelle d’encorné, etc. etc.

 

 

Les cannes

Sont à mettre, dans les portes cannes, frein légèrement desserré, juste ce qu il faut, à une petite tension . Mais on peut la tenir à la main et la canne avec le traînard la mettre dans le porte canne

Laisser filer doucement, sans donner d'à coup, et dès que vous touchez le fond, vous remontez, de un mètre environ, 3 ou 4 tours de moulin. Il vous faut, regarder le sondeur. Généralement, dans ses bandes rocheuses, prés du bord on a rarement, des remontées subite. ( haut fond ) si non elle serai signalée, par une bouée ,( danger divers) ou une  ( bouée cardinal ).

 

Oui mais le courant est fort 

Dérive rapide, là trois solution s'offrent à vous.

En 1

Soit on laisse filer, l'ancre avec 5 voir 6 mètres de chaîne. (attention, suivant profondeur) cette solution, est bien mais risque, de faire tourner le bateau. Lui mettre l'avant, face au courant ou au vent. et se n'est pas, la position idéale. Mais à essayer, avant de sortir l'attirail, que vous aurez, préparé, quand vous étiez amarrer.

En 2

Laisser filer, un gros sceau. Pour lui il serait bon, d'enlever la anse, et mettre à la place, un bout de 8, avec boucle. Après avoir percé, deux trous de même diamètre.

En 3

Mettre un parachute

Pour le sceau et le parachute, il serai préférable, de le placer, dans l'axe du bateau. Coté bâbord ou coté tribord, dans le sens du courant. ( bien sur le placer dans l eau ). Idem pour le vent, et dans le sens de celui ci. Ainsi, vous n'aurez pas les lignes, sous le bateau. Si la dérive va de bâbord vers tribord, mettre le sceau, ou le parachute, sur bâbord, ou vice et versa

 

Voir dessin 1 et 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une fois que le bateau a réduit sa dérive pensez aussi à réduire le plombage de vos bas de ligne.  Celle ci ne doit pas être a l aplomb du  bateau  il est préférable quelle soit éloignée de quelques mètres.

 

Cette pêche en petite dérive,  peut être utilisée, à une profondeur, allant de 5 mètres à 40 mètres.

Mais on peut, aller jusqu'a 60 mètres, avec ces cannes. Il faut juste, revoir le plombage. Mettre jusqu' a 100 grammes si les cannes peuvent le supporter 

 

Pêche moyenne dérive

 

Au dela de 60 à 100 mètres, le matériel change. Il est préférable, de prendre des cannes plus grosse. Genre, ensemble de traîne, de  puissance, de 20 lb 

Moulinet, de 6/0 garnie, de 60/100, se terminant par un émerillon agrafe .

 

Le bas de ligne, peut être, de 60/100, avec montage classique. Et empiles de 45/100 ou 50/100

 

 

Voir photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avançons cours monté d’ hameçon, de 1 de 2 ou de 4. on peut aussi, terminer avec un traînard

 

 

 

Photo avec clipot, .

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais vous pouvez prendre des cannes genre cannes bateau de 1 m50 a 2 m d'un seul ou deux  éléments avec gros moulinet fixe qui ramène pas mal de fil à chaque tour de manivelle,  mettre du 50/100 avec bas de ligne de 40 ou 50/100 mais toujours le même poids.

 A vous de jouer avec le frein

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Personnellement, à partir de cette profondeur, j’ utilise des clipots. Ce n’ est pas marrants, de démêler à chaque remontées.

Pour le plomb,  il faut viser, dans du 250 grammes ou +.  Idem, que la petite dérive, question lest

pour la descente, il faut faire lentement, en mettant le pouce, sur le tambour, afin de freiner la vitesse. Sinon perruque assuré, dés que le fond, est touché, remonter le plomb, de deux mètres environ, ( à ces profondeurs, sa commence à faire lourd à la remonté. )

 

 Les touches sont perçues sur la canne, mais presque pas perçue ,en tenant, le fil à la main . On peut s'en rendre compte en la soutenant par rapport au poids du départ si on sent que sa devient plus lourd alors la bingo à moins que se soit la fatigue 

 

Laisser, la ligne à cette profondeur, environ 15 à 20 minutes ou plus.  C' est le poids qui avec la pression devient très lourd. Pour le frein, il faut le régler de façon à ce que le poids et la dérive ne puisse pas le faire chanter. Bien sur là aussi, surveillance au sondeur . Et pour réduire la dérive là aussi ancre sceau parachute

 

Pour l'appât

On a que l embarras du choix, sardine, petit poulpe, petite sèche, bulot, lamelle d encornet,  etc. etc. Je sait je me répète, mais c’ est ce qui me vient à l’ esprit.

 

Pêche en dérive grand fond

 

En ce qui concerne cette pêche, elle est en rien différente, de la 2. si ce n est, qu elle se pratique au treuil électrique, ou au moulinet électrique, à des profondeurs ,……dont vous seul, serait capable d' apprécier .

Perso, je pêche au treuil à partir de 100 mètres, jusqu' à 200 voir 250 mètres.

C est un treuil, avec variateur électronique, monte et descente avec compteur en mètres,

Bobine plastique, remplie de tresse, se terminant, comme pour les autres, par un émerillon agrafe de 200 lb.

 

Voir photo du treuil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Bas de ligne de 80/10 ou 90/100

 montage classique, avec empiles 50/100 ou 60/100

 

Voir photo

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage avec clipot

Pour crs clipots, il serait bon de se les fabriquer, avec de la corde à piano, de gros diamètre, genre 80/100 ou plus. Avec en pointe du clipot mettre, un émerillon agrafe, que vous placez avant de torsader la corde à piano ou mettre une agrafe pour palangre ,vous pourrez la mettre après celle ci devra être assez puissante. Avec avançons, de 20cm en 60/100, avec hameçon de 1/0 a 6/0. à cette profondeur le poisson ne voit pas la grosseur du fil des clipots, que vous fabriquerez, seront de longueur de 30 cm, pour avançons, de 20 cm environ.

Pour le traînard, le clipot faudra le faire de 50 a 60 cm, il  empêchera, celui ci de s'emmêler, sur le bas de ligne. Pour ce clipot, n hésitez pas, à faire plusieurs aller retour, 6,  8 , 10 suivant, la grosseur de la corde à piano, afin de le rendre ,un peut plus raide, vue sa longueur .

 

 Photos des clipots

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le traînard fil de nylon, qui peut être en 60 ou 80/100, long de deux mètres environ.

Hameçons, pouvant aller, de 1/0 a 10/0. le 8/0, sur le traînard serai pas mal.

 

Le traînard peut porter, un deuxième hameçon, pour gros vif.

 

Le plomb de 500grs, a 2 kg, voir plus. là aussi, des que vous touchez le fond, remonter le plomb, de deux a trois mètres. ne vous inquiétez pas, le poisson voit les appâts, et comme ça, vous ne risquez pas, d accrocher le traînard.

vous pouvez aussi descendre une lampe agrafé au plomb

voir photo

 

 

 

 

 

 

 

 

La descente, se fait à vitesse réduite. 1er essai, avec le poids de 500 gr. Après, à vous de sélectionner, le poids.  Attention au courant contraire, en profondeur, il peuvent être moyen, faible, ou fort, avec l’ aide du compteur du treuil , et le sondeur, vous vous rendrez vite compte de la distance.

 

Jouer avec le sondeur, à condition que celui ci, sonde à trois cent mètres.                                                

 

Pour ralentir la dérive. 

Ancre,  avec chaîne,  on est pas empêché, par la profondeur.

le sceau

le parachute

même principe, que les deux autres.

 

Pour les appâts

A cette profondeur vous pouvez mettre des vifs. Mulet entier ou en tronçons morceau de poulpe, grosse sèche,  si vous n' avez pas de vif , le premier poisson, pris fera l affaire. A condition, qu il n est pas de longues épines dorsale.

 

Malgré que je ne la pratique pas

Vous pouvez aussi, traîner à fond, pour cela je vous indique une astuce. Pour le lest, prendre de la chaîne, de 6 de 8 ou de 10 d’ environ, 1 mètre de longueur à plus,( la chaîne de 10 fait environ 1 kg 400 )  l’ enfiler, dans de la chambre à air de vélo, là aussi plusieurs diamètre, la fixer qu'a une extrémité de la chaîne avec de la corde à piano et finir avec une boucle, faire dépasser la chambre à air de la chaîne à l’ autre extrémité de 5 a 10 cm la chaîne gardera toute sa souplesse.

Posez au fond , elle  ne pourra pas s'accrocher, par les maillons (en principe ) il faut juste, qu’ elle remonte un peut, qu’ elle puisse faire une courbe. Vous prouvez utiliser un cassant.

 

Sécurité

Après avoir vérifier, votre armement de sécurité de votre catégorie de navigation. il y vas de soit qu a la pêche en dérive ,faut être très vigilant envers les autres bateaux. Le votre étant non manœuvrable . ( ouvrez l’œil ) prendre la météo avant de sortir.

Pêcher avec mer formée ,ou de la grosse houle. Croyais en mon expérience, ce n est vraiment pas agréable.

 

Alain



30/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres