Cannes Pêche

Cannes Pêche

Le montage mer à soutenir en détails

Le montage à soutenir est constitué d'un bas de ligne de 3 empiles et d'un plomb en extrémité. Il est utilisé à la verticale à bord d'un bateau ou directement à partir d'un point haut, d'une jetée, d'un pont, d'une digue. Le principe est de laisser couler le plomb et de remonter légèrement le nylon jusqu'à atteindre une légère tension. En pêche verticale la touche se fait mieux sentir en remontant d'un trentaine de centimètres le bas de ligne du fond. Fréquement utilisé en pêche en mer à partir d'un bateau, cette technique est très répendue en méditerranée pour la pêche au saran. La plupart des pêcheurs utilisent ce montage mer pour poissons de fond en pêche manuelle: le fil étant entouré autour d'un rectangle de liège. D'autres voulant pêcher plus fin, préfère l'utilisation d'une canne et d'un moulinet de mer permettant ainsi une remontée plus rapide et sans noeuds..

 

montage-a-soutenir.jpg

 

Montage de la ligne.

En mer, il est souvent utilisé sous le nom de palangrotte ou montage à soutenir. Ce montage complexe permet la prise de plusieurs poissons à la fois sur un banc de poissons tapissant le fond. Au bord, celui-ci est utile sur une digue ou sur un point haut. Votre moulinet devra être monté en 20/100 ème minimum avec en extrémité un émerillon à agrafe. Installez sur un nylon mer de 18/100 ème trois émerillons pater noster pourvus de perles fluorescentes. Ces émerillons seront espacés d'une trentaine de centimètres les uns des autres. Séletionnez ensuite des empiles de 16/100 ème d'une vingtaine de centimètres. Certains, voulant palier aux noeuds installent des empliles avec un nylon grossier en 40/100 ème, (inconvénient: cette alternative provoque la fuite des poissons les plus méfiants). Choisissez des hameçons proportionnels aux esches sélectionnées : en général, en pêche du bord utilisez du 14/100 ème. En pleine mer, vos hameçons pourront être plus conséquents. Enfin choisissez un plomb d'un minimum de 20 à 30 grammes et pouvant aller jusqu'à 200 grammes à la palangrotte. Il n'est pas rare de retrouver les bancs de sarans à 50 voir 100 mètres de profondeurs. Il est donc utile de se munir d'une bobine de fils permettant d'explorer les plus profonds fonds marins. N'hésitez donc pas à maintenir 200 à 250 mètres de fil dans l'éventualité d'une pêche profonde.
Concernant l'eschage de la ligne, le plus utile est l'eschage naturelle pour débuter: l'utilisation de bigornots (ou escargots de mer) et d'arapettes feront le régal des poissons de roche et de fond marin. Ensuite, les sarans étant canibales, vous pourrez utiliser des morceaux de poisson à accrocher à l'extrémité de votre hameçon. Ceux-ci devront mesurer 2 à 3 cm de coté.

 

Alain



05/05/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres